> Accueil > Balades et activités du Team > Ce n’est qu’un au-revoir !

The Bougnat Spirit
RUBRIQUES ASSOCIÉES :
Saison 2002
Saison 2003
Saison 2004
Saison 2005
Meetings VFR : rassemblements nationaux de VFR
Saison 2007
Saison 2008
Saison 2009
Saison 2010
Saison 2017

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Le 1er Rallye du Team
Forum des associations - Ambert 2006



logo ARTICLE 568




Ce n’est qu’un au-revoir !
(Оно только одним GOODBYE !)

samedi 25 novembre 2006, par Vskwal


Le grand départ de Hugues notre ex-Prez chez les soviets (Большое отклонение Hugues на Советах)

Le Roi du pneu s’en va sous d’autres cieux

Король автошины идет прочь под другие небеса

Dédé Christophe et Vincent

avaient TOUT prévu.

Le site, isolé à souhait, difficle d’accès, ambiance petite Sibérie comme un avant goût pour Hugues. Un décor de carte postale, sublime !

Ce fut l’occasion aussi de découvrir la nouvelle coupe de cheveux de Nico à la mode Hugues "spéciale sibérienne".

Seul Jérôme arriva en moto, à la mode Joe Bar Team, en bravant un épais brouillard.

La cabane. Ici, les indigènes les appèlent "Buron", prémonitoire...

La flambée, la crémaillère et la marmite qui va bien avec.

Ne manquaient que les peaux de bêtes aux murs et au sol. Des bêtes pourtant il y en avait, mais elles vendaient trop cher leur peau. Bref, un morceau de bout du monde splendide, chaleureux, authentique. C’est ainsi que le samedi en fin d’aprem, nous entrâmes par cette porte à la gravure accueillante...

Pour cette fête, nous eûmes un instant très peur de n’avoir que de l’eau à table.

Mais nous fûmes vite soulagé à la vue de la magnifique tablée dressée devant l’âtre majestueux. André entama un bref discours et déclara ouverte la cérémonie en jouant d’une espèce d’harmonica.

Nous profitâmes au maximum de l’exceptionnel qualité de l’air, il faut dire qu’à l’intérieur, la flambée (et pas seulement) nous chauffait trop le cuir.

Le temps fût venu de récompenser Hugues, notre emblématique ex-président, pour tout le travail accompli pendant son mandat, sa gentillesse, sa disponibilité. A la seule condition, en bon salarié Michelin, de porter en bandoulière un Dunlop toute la soirée. Son chemin de croix en quelque sorte.

Tout le monde lui écrivit un petit mot pour la postérité.

Vint le moment du repas.

Christophe et Sam

les inséparables intrépides de La Rochelle nous gâtèrent avec leurs huîtres toutes fraîches, pêchées la veille juste avant leur long voyage.

Puis la potée qui mijotait dans la marmite nous délivra toutes ses arômes et saveurs si chères à l’Auvergne.

Même Nicole et Hervé étaient parmis nous, venant en express d’Allemagne pour ne rater en aucun cas cette ripaille.

Hervé en bon connaisseur avait rapporté un peu de produits d’outre-Rhin. Ce genre de produit qui vous fait confondre parfois la cave et les cabinets.

La soirée fût le témoin de la profonde amitié qui règne dans le Team. Certain couple se rapprochèrent, se défirent, se reformèrent.

Dédé conserva toute la soirée son micro dans la main, sans doute la manie des grands orateurs.

L’heure du jeu du pneu sonna, spécialité de la pause café chez Michelin nous révèla Hugues. Faire rentrer 2 personnes ou plus dans un 120/70 ZR 17 M/C ( 58 W ) :

Par le haut

Par le bas

Allongés

Emplilés

Puis le hoolahoop tout en ...visant dans une girafe à bière :

Nous assistâmes aussi à un fameux concert de folk (très) local.

Il y eu évidemment quelques moments de fatigue bien compréhensibles, car longue avait été la marche à travers la montagne jusqu’au buron.

La nuit avait déjà largement envahit les lieux, et la pleine lune annonçait un sommeil agité pour certains d’entre nous.

Hugues fut même très visiblement un peu ému !

Ce qui réveilla la bête qui sommeillait juste à ses côtés.

Dédé, lui, les bras lui en tombaient devant un tel spectacle.

Il se résigna bien vite en s’endormant à table, dépité : "Tous des Joe-Bastres au Team !"

Le lendemain matin, Nicole, la petite Lila et sa maman Virginie profitaient des premiers rayons d’un soleil radieux.

Le Prez, lui, pouponnait déjà (sous la pression de la maman du petit Fabio qui avait fait la baby-seater toute la soirée !!!).

Mémorables instants, Hugues et son régulateur vont nous manquer ! Nous connaissons un sacré lascar en GoldWing qui n’aura plus personne à "pourrir" (sauf peut-être encore le prez !!!). Merci à notre cher André, Christophe, Vincent et à tous les joyeux lurons et lurettes qui n’ont pas hésité à venir de (très) loin et sans qui cette ripaille n’aurait jamais été aussi exceptionnelle !

Bon vent Hugues !

Vskwal
Un savoyard reblochonné parmi les bougnats enfourmés




SITE VFR TEAM AUVERGNAT | PLAN DU SITE | ADMIN