> Accueil > Conseils pour la route > Rouler en groupe

The Bougnat Spirit
RUBRIQUES ASSOCIÉES :
Rouler sans radar

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Préparer ses voyages, week-ends, départs en vacances.
Bien se préparer pour une balade
Les Bons conseils d’un Joe Bar



logo ARTICLE 410





Rouler en groupe
LES P’TITS TRUCS À SAVOIR...

samedi 15 mars 2003, par Nicolas


Vous trouverez ci-dessous les règles de sécurité et de roulage applicables quand on roule en groupe.

Bonne route !

1- SECURITE


- ROULER A ALLURE CONSTANTE
Il est nécessaire de rouler sans heurts, c’est-à-dire sans variations d’allure importantes, tout en maintenant une distance de sécurité égale et constante entre chaque moto.


- RESPECT DU MODE DE ROULAGE ET DES REGLES DE SECURITE
Ne pas doubler les autres membres du groupe.
Gardez une distance de sécurité par rapport à la moto qui est devant vous.
Respectez le roulage en quinconce.
Utilisez vos clignotants à chaque changement de direction.
Utilisez vos feux de croisement, de stop et votre klaxon en cas de besoin.



- ANTICIPER
Toutes les manœuvres effectuées doivent être anticipées pour être clairement connues de tous. La discipline étant de règle, aucun comportement ne doit entraîner de surprise.
Pour les adeptes du frein moteur, pensez à ceux qui vous suivent et donner tout de même un léger coup de frein arrière pour signaler, par l’intermédiaire de votre feu stop, le ralentissement.


- RESPECT DES LIEUX ET POPULATIONS LOCALES
Afin de transmettre une bonne image des motards à ceux qui vous voient passer prêt de chez eux ou lors des différentes pauses ou haltes de votre itinéraire, respecter les lieux et les personnes qui vous entourent.
Ne pas troubler la circulation normale et éviter de faire vrombir votre moteur en aglomération.


- RESPECT DE LA SIGNALISATION ROUTIERE ET DU CODE DE LA ROUTE
Le fait de rouler en groupe de plusieurs motos ne vous dispense aucunement de respecter le code de la route.

Pour ne pas avoir d’ennuis avec les forces de l’ordre et afin d’assurer la sécurité de tous les membres de votre groupe, il est indispensable de respecter le code de la route.

Vous devez avoir sur vous les papiers de votre moto, votre permis de conduire, et votre certificat d’assurance... car ils peuvent vous être réclamés par les forces de l’ordre.
Ca serait dommage de faire attendre les autres ou de bousillier le week-end pour une question administrative...


2- REGLES DE ROULAGE

- CONSTITUTION DU GROUPE

Chaque groupe doit être encadré par 3 motos du minimum :
- à l’avant du groupe
1 moto « ouvreuse », qui adaptera sa vitesse par rapport à la configuration de la route et au rythme des participants à la suivre
1 motos signalant les intersections.

- à l’arrière du groupe
1 moto balai : elle vérifiera que l’on ne perd personne, et récupérera les éventuels attardés. Mieux vaut généralement avoir 2 motos balai : une qui s’arrête ou suit le retardataire, et l’autre qui va prévenir le reste du groupe.

A tout moment, chaque motard doit voir le précédent devant lui et le suivant dans ses rétroviseurs.



- MODE DE ROULAGE
Rouler en quinconce permet d’augmenter la marge de sécurité entre chaque participant.

Il ne faut pas pour autant réduire la distance entre chaque moto. La totalité de la largeur de la chaussée connexe au véhicule précédent doit être considérée comme occupée.

Cet espace supplémentaire ne sert qu’à offrir une visibilité accrue et à garantir une distance de sécurité en cas de freinage d’urgence.

Ne pas changer de côté sans cesse.

Lors d’un freinage d’urgence, il est impératif de conserver sa position car tout décalage peut entraîner une collision.

Le « suçage » de roue de la moto qui est devant vous est interdit : respectez les distances de sécurité.

3- COMMUNICATION AU SEIN DU GROUPE


Vous devez vous assurer que vos feux avant et arrières opérationnels.
Ceux qui, par malchance, sont en défaut d’éclairage :
- doivent en informer le chef de groupe
- seront intégrés au sein du groupe mais ne prendront place ni en tête, ni en queue.

-  Comment utiliser ses feux et son klaxon ?
Les feux de stop :
Ils sont utilisés par saccade pour attirer l’attention lors de toute modification importante de l’allure (effet de flash).
Allumez vos feux de stop en entrée de courbe pour signaler les ralentissements à la moto qui vous suit.

Les clignotants :
Ils sont systématiquement utilisés pour indiquer tout changement de direction, lors des démarrages et arrêts, rabattements, changements de file et d’orientation aux intersections, etc...

Feux + klaxon :
- Appels de phare simple avec clignotant gauche : attention, je vais doubler.
- Appels de phares avec klaxon et clignotant droit : arrêt immédiat.
- Appels de phare avec klaxon : ralentir, continuité du groupe compromise.

-  Les signes de la main pour communiquer avec les autres en roulant :

- Ralentir :
Main à plat vers le bas, plusieurs fois.



- Danger sur la chaussée :
Jambe gauche ou droite vers le bas en fonction de l’emplacement du danger sur la chaussée (trous, gravillons, boue, débris, etc....).


- Arrêt immédiat : bras levé paume avec la main ouverte.

- Ravitaillement en essence :
poing ferme avec le pouce en bas vers le réservoir.

- Feux de route éteints :
Index vers le destinataire du signe avec, ensuite, poing fermé, puis main ouverte avec les doigts écartés, plusieurs fois.

- Inverser les positions en quinconce :
Index vers le destinataire du signe puis vers soi, plusieurs fois (à utiliser lors des dépassements par exemple).




4- INTERSECTIONS ET EMBRANCHEMENTS

Tout changement de direction doit être anticipé.
La grande majorité des changements seront indiqués :
- par un petit panneau au bord de la route.
- par un motard encadrant le groupe stationné à l’intersection.

Les ouvreurs vous indiqueront à l’avance, la route à suivre en actionnant leurs clignotants.

Chaque membre du groupe doit mettre son clignotant à chaque changement de direction.



5- DÉPASSEMENTS

Les dépassement au sein d’un groupe sont déconseillés.

Pour les dépassements d’autres véhicules (voitures, camions tracteurs...), lorsque la circulation le permet, il convient d’appliquer des méthodes très strictes en fonction de l’importance du trafic routier.

- Dépassement sur route dégagée :
Le premier motard qui dépasse le véhicule ne se rabat pas et conserve son clignotant gauche en fonction.

Les motards suivants, doublent le véhicule et se rabattent en reprenant leurs positions respectives en quinconce tant que le premier maintient sa position avec son clignotant gauche activé.

Si la sécurité ne peut plus être assurée, ce premier motard met son clignotant à droite puis se rabat. A ce moment, le groupe cesse de doubler puis reprend le dépassement, dès que possible, en répétant la même procédure.

- Dépassement sur route à forte circulation :
Il s’effectue individuellement par « sauts de puce » successifs en respectant les règles de sécurité habituelles.

Nicolas




SITE VFR TEAM AUVERGNAT | PLAN DU SITE | ADMIN