> Accueil > Balades et activités du Team > A l’assaut du Ventoux

The Bougnat Spirit
RUBRIQUES ASSOCIÉES :
Saison 2003
Saison 2004
Saison 2005
Saison 2006
Meetings VFR : rassemblements nationaux de VFR
Saison 2007
Saison 2008
Saison 2009
Saison 2010
Saison 2017

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Virée du 1er avril
BALADE IRLANDAISE







WE DE FOLIE POUR LES STEPHANOIS DU TEAM AUVERGNE.
A l’assaut du Ventoux
CHANGEMENT D’AIR POUR MANU ET CYRILLE

lundi 17 juin 2002


Tout a commence suite a la longue serie de petite catastrophe qui me tombe sur la coin du nez depuis un mois, donc pour me changer les idees Manu m’a propose de retourner voir sa Grand-mere a Grigan, et la personne ne peux refuser une telle offre, et si il ne l’avais pas fait je me serais accroche a sa bavette, ou bien glisse dans son sac a dos.

Bref on met tout ca en preparation, dans la semaine et hop, le sourire reapparait sur mon visage. Enfin pas pour longtemps, la matin du depart, en allant jeter mes poubelles je passe faire un tour voir si la moto est toujours sous sa bache prete a assurer ses fonctions de donneuse de plaisir, et la stupefaction extreme, la bache a ete retire, je m’approche et a ma grande Horreur je vois la selle en vrac, des lames de scie a metaux trainent parterre, oh la vache on a essaye de me la piquer, j’ai du devenir tout blanc et je me suis mis a trembler, en fait une grosse decharge de stress, je regarde de plus pres et la l’alarme se remet en route (Merci mes parents pour ce formidable cadeau d’anniversaire, sans lui je serais un pieton) . Cette bande de gland a essaye de debrancher la batterie en croyant que ca la ferait taire, pas de bol c’est du haut de gamme et c’est auto alimente en cas de truc de ce genre.

Sur le coup, je remonte a l’appart, prend mes affaires, la moto et je pars au labo, apres ce viol manifeste, il est hors de question que je la laisse seule sans surveillance. La matine se passe, midi je mange et a 14H je me barre du labo, impossible de me concentrer et puis ce soir on doit partir, direction le soleil de la provence alors il faut le plein et surtout verifier si ils ont rien abime, c’est des glands qui ont fait le travail, mais ils ont rien abime et la je leur dis merci, mais seulement pour ca, parce que pour le reste, ils m’ont ruine une partie de mon morale.

Bien j’arrive au cabinet de Manu (Bien un peu de pub, si vous avez besoin d’un Kine allez le voir c’est un gars bien et il vient de s’installer a la Fouillouse). Je lui raconte mes miseres et la il m’annonce que pas de bol un de ses clients, c’est dechire le quadriceps et ne peut plus marcher, il doit faire les soins a domicile et on peut pas partir ce soir, oups pas glop, il est pas question que je laisse la moto de nouveau dans mon garage, histoire qu’ils finissent le travail commence, Manu me propose de venir dormir chez Louis et on partira le Samedi matin, la je souffle un peu.

Apres ca je decide de continuer ma balade et 100 Km plus tard je retourne a la maison, prend toutes mes affaires et direction chez Louis. Bien je vous passe les details de la soiree avec Manu, c’est une histoire personnelle comme celle de JiPi et Joel.

Samedi matin, il est un peu avant 10H direction la pompe a essence, verification de la pression des pneus. Tout est prêt pour notre periple. Nous partons a l’assaut du col de la Republique, que Manu entame sur un bon rythme, et je m’astrains a suivre puis a un moment je me retrouve devant et finis la montee et entame la descente en tete, Du Bonheur tout simplement, vous savez ce que je veux dire c est quelquechose que l’on ne peut pas toujours exprimer. On entame les routes Ardechoise, le bord du Rhone, Tournon….. a noter notre petite course contre un train de la SNCF, on a de la marge, le seul probleme c qu’il ne s’arrete jamais et il a pas paye son coup, et oui il a perdu la course, mais bien sympa le cheminot.

On arrive il est un peu plus de midi, le soleil est bien present, les couleurs ocres sont partout, on commence a sentir la lavande qui jaillit de terre et saute aux yeux de sa belle couleur violette. Bon c’est simple c’est encore du Bonheur rien que du bonheur encore encore …… On passe a table et la, on peut rien dire c’est BON BON …….

Les choses serieuses vont commencer, on attaque la digestion et on va repartir sur les motos, pas de vent, temps ideale pour monter a l’assaut du mont Ventoux qui nous avait resiste lors de notre premiere visite en Mars. Bie on enfile les cuirs et nous voilà parti pour quelques heures de B…, oui vous savez deja Bonheur, mais j’ai pas d’autres mots. Je me souviens pas du nom de toutes les routes, ni des gorges que l’on a traverse, la il faut demander a Manu, mais je me rappelle de la dentelle de Montmirail car je l’ai fais a fond et j’etais devant, l’excuse de Manu : « je regardais le paysage » bon j’avoue pour toutes les autres j’etais derriere et j’ai vue que son pneu, mais putain j’ai jamais pris autant d’angle, ca y est j’ai use mes pneus comme un vrai Auvergnat, je l’utilise sur toute sa surface.

En fin d’apres midi on debute la montee du Mont Ventoux par Sault, mais diable ce colosse va encore nous resiter car la route est barree, par la neige Non, mais par une course de cote de voiture du dimanche, seule solution redescendre et prendre une carte pour trouver un itineriare de remplacement, ce que l’ao a ete faire sur la terrasse d’un cafe a Sault.

Bien on rentre a Grigan, on se tape une petite arsouille avec deux RSV 1000, une GSXR 1000 et un petit troupeau de tout genre et bien je fini troisieme de la bagarre avec un peu de marge sur la quatrieme, ca a du bon les cours du Team. Apres cette petite arsouille, on a repris la route vers la maison direction la bonne table de Mamy. Apres le repas, petite balade digestive a l’assaut du chemin de ronde du château de Grignan, retour BlaBla puis Dodo.

Dimanche matin rebelotte on retourne user nos pneus sur les routes de la Drome et du Vaucluse, toujours pas possible de vous donner les numeros des routes mais on est passe par Vaison la Romaine, Carpentras, …, si Jean-Laurent va se souvenir de la route de Nyons, la route de ‘ l’ABS en action’. On a fait plusieurs Gorges, le Col d’Ey et plein d’autres merveilleuses routes, pour les amateurs de vin c’est aussi un paradis. Retour pour manger vers 13H, un regal ces petites pomme de terre, la truite, la glace devant le grand prix moto, Manu s’endorre, Rossi gagne, moi je vais faire bronzette, puis arrive 17H40, l’heure de reprendre le cuir a regret de quitter cette endroit fantastique ou l’on oublit ses problemes, certes il reste la route du retour pour encore s’eclater mais c’est difficile de quitter ce petit village paisible.

Retour par Montelimar, puis RN 86 petit arrêt a Tournon incontournable paradis du Motard, puis gaz jusqu’a St Etienne.

Voilà notre WE a Manu et moi, bilan plus de 1000 Km de ballade, Manu doit changer son pneu arriere et moi direction la revision des 19 000 et des poussieres, tiens d’ailleur il faut que j’appelle Olivier pour prendre RDV. J’ai mieux compris la technique du contre braquage et j’ai repousse pas mal mes limites, meme si je suis encore derriere je me suis pris un pied immense, ca faisait longtemps, surtout depuis ces dernieres semaines.

A bientôt a tous, avec Manu on va regarder pour le pique-nique du dimanche 7 Juillet.




SITE VFR TEAM AUVERGNAT | PLAN DU SITE | ADMIN