> Accueil > La VFR > 1994 : LA MEME EN MIEUX !

The Bougnat Spirit
RUBRIQUES ASSOCIÉES :
VTEC 2002
RC 24
RC 46

DANS LA MEME RUBRIQUE :
La RC 36 vue lors de sa sortie
1990 : RC36 PREMIERE REVOLUTION








1994 : LA MEME EN MIEUX !

mardi 14 mai 2002, par Nicolas


En 1994, Honda dévoile son nouveau modèle, qui ne révolutionne pas les principes adoptés en 1990, mais apporte son lot d’améliorations techniques et visuelles.

La VFR semble plus sportive au premier regard. La roue arrière compte désormais 5 branches au lieu de 8 et la forme générale s’arrondit.

Le poids est réduit de 10kg à 209 kg à sec. Le confort s’améliore encore par la modification du basculeur Pro-Link, simplifié et réalisé en aluminium et non plus en acier.

Le cadre, bien que très semblable à celui du modèle précèdent, est totalement nouveau, mélangeant profilés et éléments de fonderie. Il est plus rigide et plus léger d’1,5 kg. L’angle de la colonne reste à 26° . La fourche a perdu 600g. Le réservoir gagne 2 litres à 21l pour une plus grande autonomie.

Coté moteur, les carburateurs Keihlin 36 remplacent les 34 à boisseaux plats pour augmenter la pression dans les conduits d’admission, dont les tubulures sont légèrement modifiées, tout comme le diagramme de distribution. Le régime maxi augmente de 500 tours et celui du couple maxi baisse de 500 tours, améliorant ainsi l’élasticité de la moto.

Les ingénieurs l’ont voulue plus sportive, et la réponse moteur est plus franche vers 6500 tours. Le système d’échappement est désormais un 4 en 2 en 1 (auparavant 4 regroupés dans la même chambre) pour améliorer la réponse moteur et gagner 600g. La VFR sera même de nouveau comparée aux hypersports du moment, qui ne la déposeront qu’en utilisation extrême. Le V4 est en effet plus vivace et nerveux entre 2000 et 4500 t/mn, mais fait une petite pause à 6000 t/mn avant de repartir de plus belle.

Kazuo HONDA, ingénieur en charge de cette nouvelle version du V4, affirme alors " Nous savions lorsque nous avons opté pour un échappement 4-2-1 que nous aurions ce type de marche à un endroit de la courbe mais nous tenions à augmenter le rendement au dessus de 6000 t/mn pour donner plus de personnalité au moteur. "

Cette " marche " sera souvent décriée par les vfristes jusqu’à l’apparition du modèle 2002... mais permettra au V4 d’avoir un peu plus d’âme sportive et moins de linéarité.

En attendant, les vfristes de l’époque ne souhaitaient cependant qu’une seule chose : qu’elle est 20 chevaux de plus. Mais les ingénieurs Honda ne céderont pas à la pression, souhaitant privilégier le couple disponible à l’escalade de la puissance...

Source : nous remercions Moto Journal pour ses excellents articles qui nous ont permis de réaliser cette rubrique.

Nicolas




SITE VFR TEAM AUVERGNAT | PLAN DU SITE | ADMIN